Chemin des Peintres, Auvers-sur-Oise, Val d’Oise, France.

Auvers-sur-Oise est un village célèbre dans le monde entier pour avoir été source d’inspiration à de nombreux peintres impressionnistes, et en particulier à Vincent Van Gogh.

Situé à 50 km de Paris, sur les bords de l’Oise, il attire les Franciliens et visiteurs étrangers qui viennent découvrir ce village fleuri au charme pittoresque. Ils sont à la recherche des lieux qui ont tant inspiré le célèbre et infortuné peintre.

En effet, en découvrant le village dans lequel il venait de s’installer, Van Gogh écrit à son frère Théodore :

Auvers est bien beau, beaucoup de vieux chaumes, entre autres, ce qui devient rare, réellement c’est gravement beau,   c’est de la pleine campagne caractéristique et pittoresque….. la peinture promet de devenir plus musique.

Ainsi, pour permettre aux visiteurs de découvrir Auvers-sur-Oise tel qu’il était vu par Van Gogh et ses amis impressionnistes, une randonnée culturelle est proposée par la commune. C’est le « Chemin des peintres » qui nous conduit au coeur du village et autour, dans des paysages variés.

C’est cette invitation à voyager dans le temps, dans les pas des peintres impressionnistes, que nous vous proposons de découvrir dans cet article de notre blog de voyage Heulys.


1. Le Chemin des peintres, itinéraire historique et culturel

Intérêt de la randonnée :

– découvrir les œuvres de Vincent Van Gogh et de ses amis impressionnistes
– découvrir un patrimoine méconnu
– reconstituer le caractère rural du village au temps des impressionnistes
– admirer une grande variété de paysages
Distance : 2,5 km (aller-seulement). Compter 4 heures de marche avec le retour à Auvers-sur-Oise par les bords de l’Oise (hors visites).
Point de départ : parking de la gare d’Auvers-sur-Oise

chemin des peintres a auvers sur oise
Le parcours est balisé. Difficile de se perdre ! Il suffit de suivre sur le Chemin des peintres les clous plantés dans le sol et estampillés « Vincent ». A tout moment, il est possible de revenir vers le centre en déambulant dans les petites rues.

En plus l’Office du Tourisme d’Auvers-sur-Oise met à disposition des visiteurs le plan touristique du Chemin des peintres.

Le chemin des peintres est émaillé de panneaux reproduisant les œuvres à l’endroit même où elles ont été peintes.
Cette randonnée est parfaite pour les familles. C’est un jeu de piste où chacun s’amuse à découvrir les tableaux et à comparer les décors peints au XIXe siècle avec la vision d’aujourd’hui.

2. Auvers-sur-Oise – Carte du Chemin des Impressionnistes

Cliquer sur l’image pour visualiser la carte IGN :

carte randonnee auvers sur oise
L’office du Tourisme d’Auvers-sur-Oise met à disposition des visiteurs le plan touristique du Chemin des peintres.

3. A Auvers-sur-Oise, Van Gogh est comme chez lui

A notre arrivée dans Auvers sur Oise, nous partons découvrir les édifices du centre ville associés à la vie de Vincent Van Gogh.

Il faut rappeler que le peintre est venu s’installer à Auvers sur Oise après un séjour à l’hôpital psychiatrique de Saint-Rémy de Provence. Dans ce village, il ressent une véritable quiétude et les paysages lui semblent tellement beaux, qu’il peint 70 toiles en … 70 jours seulement, jusqu’à sa mort.

chemin des peintres auvers sur oise

ruelle du village

Le coeur d’Auvers-sur-Oise est traversé par la rue du Général de Gaulle, artère animée, bordée de restaurants. Néanmoins, à notre grand étonnement, nous entendons un coq chanté depuis l’un des jardins adjacents. C’est dire à quel point le village a conservé son caractère rural ! C’est un havre de tranquillité, aux portes de Paris.

4. La Maison de Van Gogh : l’auberge Ravoux

Sur le Chemin des peintres, la Maison de Van Gogh, est un lieu de mémoire incontournable. Au 52 rue du Général de Gaulle, l’auberge Ravoux, fut le dernier domicile du peintre. Il y décédera après deux jours d’agonie le 29 juillet 1890, à la suite d’une blessure par arme à feu.

L’édifice a été conservé tel qu’il était à la mort de Van Gogh. La chambre n’a d’ailleurs jamais été louée depuis. Pour autant, l’auberge Ravoux n’est pas figée dans le passé. En effet, aujourd’hui on s’y restaure dans un décor et une ambiance fin XIXe siècle, comme au temps où l’auberge était le restaurant des peintres. Voir la rubrique « Information ».

Face à la maison de Van Gogh, la petite mairie d’Auvers-sur-Oise est telle qu’il l’avait peinte le 14 juillet 1890. Si la place de l’Hôtel de Ville n’est plus parée des décorations de la Fête Nationale, elle est néanmoins très animée, accueillant les habitants installés aux terrasses des cafés. Auvers sur Oise dégage une atmosphère bien paisible !

Nous passons devant le Square Van Gogh où la statue du peintre a été érigée.

Puis nous flânons dans la rue Daubigny, aux charmes désuets et hors du temps avant de prendre la direction de l’église.

   Charles-François Daubigny (1817-1878) fut l’un des premiers peintres impressionnistes venus s’installer à Auvers sur oise

auberge ravoux maison de van gogh a auvers sur oise

La maison de Van Gogh

5. La célèbre église d’Auvers-sur-Oise

Depuis les hauteurs, l’église Notre-Dame-de-l’Assomption domine le village. Cet édifice est incontournable si l’on veut s’imprégner du mythe de Van Gogh. En effet, le tableau par lequel le peintre immortalise l’église d’Auvers-sur-Oise est l’un des plus célèbres aujourd’hui.

Une reproduction de la toile est présentée sur un panneau à l’endroit même où l’oeuvre a été exécutée. Comme tous les visiteurs, nous ne manquons pas de comparer l’édifice en pierres et la peinture de Van Gogh. On ne peut qu’admirer le génie de l’artiste. Ainsi, l’édifice que nous observons, massif et austère a été complètement transformé sous les coups de pinceaux de l’artiste. Les droites sont devenues  courbes, la perspective a disparu et il fait nuit en plein jour ! L’oeuvre est réellement fascinante.

Nous poursuivons sur le Chemin des peintres, en direction du cimetière où Vincent Van Gogh et son frère Théo reposent. Une couverture de lierre provenant du jardin du docteur Gachet recouvre les deux tombes.

L’église d’Auvers-sur-Oise est de style romano-gothique du XIIIe siècle. Elle figure parmi les Monuments Historiques.

Théo Van Gogh, très proche de son frère Vincent qu’il admirait et qu’il a aidé financièrement, est décédé le 25 janvier 1891 soit quelques mois après son frère.

eglise d auvers-sur-oise

Eglise d’Auvers sur Oise

6. La lumière du paysage agricole

La sente du Montier nous emmène au coeur d’une plaine agricole qui domine le village. Ce sont ces champs qui ont inspiré Van Gogh et qu’il a tant arpenté. Il les a notamment immortalisés dans le tableau « Champ de blé aux corbeaux ».

Dans une lettre à son frère Théo il écrit le 10 juillet 1890 :

Ce sont d’immenses étendues de blé sous des ciels troublés et je ne suis pas gêné pour chercher à exprimer la tristesse, de la solitude extrême. Vous verrez cela j’espère sous peu….

130 ans plus tard, ce paysage agricole de la vallée de l’Oise n’a pas changé, même lumière, même beauté, même tranquillité.

champ de ble aux corbeaux

Champ de blé où Van Gogh a peint sa toile « Champ de blé aux corbeaux »

Le Chemin des peintres mène ensuite jusqu’à la maison-atelier de Daubigny et son jardin. Sa demeure vaut la visite, avec les murs peints par le peintre mais aussi par Jean-Baptiste Corot et Honoré Daumier.

chemin des peintres

Les petits jardins fleuris d’Auvers

7. Le château d’Auvers-sur-Oise, gardien de la mémoire Impressionniste

Au bout de la sente du Montier, nous rejoignons à gauche la rue Levy, ruelle fleurie qui mène directement au château d’Auvers-sur-Oise. Il est possible de faire un crochet pour visiter le musée de l’absinthe. Voir la rubrique « Information ».

Le château est un bel édifice de style Louis XIII. Ne le visitez pas pour son mobilier d’époque ! Ses attraits sont tout autres. Par une scénographie moderne, il propose aux visiteurs de découvrir l’histoire de l’impressionnisme, la vie au temps des guinguettes, des promenades sur l’Oise et le plaisir de vivre des Parisiens venus en train pour s’oxygéner à la campagne.

Après la visite, nous faisons un crochet par son merveilleux jardin à la française, agrémenté de pièces d’eau.

Le château d’Auvers-sur-Oise est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

chateau auvers-sur-oise

Le château d’Auvers sur Oise

8. Le Docteur Gachet, l’ami de Van Gogh

Dans le prolongement de la rue Victor Hugo, la rue Gachet conduit à une maison située sur les hauteurs, celle du célèbre docteur Paul-Fernand Gachet.

Amis des peintres impressionnistes, collectionneur d’art, peintre lui-même, graveur, psychiatre, il fit la connaissance de Vincent Van Gogh grâce à Théo, préoccupé par la santé de son frère. Le docteur fut un proche très important du peintre qui l’immortalisera dans trois portraits.

Il a été dit qu’en échange de consultations médicales, les peintres, généralement à cours d’argent, donnait un tableau au Docteur Gachet. Ainsi, à la fin de sa vie, le docteur détenait neuf tableaux de Van Gogh, huit de Cézanne, et plusieurs autres tableaux impressionnistes !.. Cette inestimable collection fut léguée au Musée du Louvre par son fils.
La maison du docteur Gachet est classé aux Monuments Historiques et se visite. Voir la rubrique « Information ».
Nous poursuivons la randonnée dans les petites ruelles paisibles, bordées de jolies maisons et de jardins fleuris.

 jardin

jardin fleuri.

9. Auvers-sur-Oise dévoile un patrimoine peu connu et original

En poursuivant notre randonnée dans les ruelles paisibles, les reproductions de tableaux de Vincent Van Gogh, Paul Cézanne et Charles-François Daubigny présentent le caractère rural du village au XIXe siècle. Notamment, les habitations aux toits de chaume.

peintures impressionnistes

Le chemin des peintres dévoile aussi un patrimoine architectural peu connu. Par exemple, dans la rue des Meulières, le Castel Val est une curiosité. L’édifice fut construite par Hector Guimard, l’architecte qui a dessiné les devantures style « Art Nouveau » des entrées de métro.

castel val auvers-sur-oise

le Castel Val

Nous découvrons également à Auvers-sur-Oise des habitats troglodytiques formés à la suite de l’exploitation des carrières de pierre. Au fil du temps, elles ont été transformées en habitations et de nos jours certaines servent de hangar ou de box à voiture.

habitat troglodytique auvers sur oise chemin des peintres

habitat troglodytique

En poursuivant notre balade dans les petites rues, nous passons devant les vestiges de la Chapelle Saint Nicolas, inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

10. Les paysages ruraux du quartier Valhermeil

Enfin, le chemin des peintres se termine dans la rue du Val-Hermermeil où de nombreux artistes impressionnistes ont été inspirés par la beauté de ses paysages ruraux.

11. Les bords de l’Oise à Auvers

Nous revenons au coeur du village par le sentier de halage qui longe l’Oise. En chemin, nous découvrons une peinture du douanier Rousseau et une de Charles-François Daubigny, « le Botin ». Il s’agit d’une petite embarcation que le peintre utilisa pour naviguer et peindre sur la rivière. La reproduction à l’identique de l’embarcation est accostée sur les bords de l’Oise.

Chemin de halage. « Le Botin » Charles François Daubigny

L’Oise à Auvers sur Oise


En conclusion, le chemin des peintres est une balade hors du temps, qui met en regard des paysages d’Auvers-sur-Oise avec les toiles des plus grands peintres impressionnistes.
Que du bonheur !

Informations complémentaires

Information

Ou déjeuner à Auvers ?

Plusieurs restaurants bordent la rue du Général de Gaulle.

Sinon, à l’écart de la rue, le restaurant traditionnel « Le Chemin des Peintres » (;) ) ré-ouvre le 20 juin 2020.

Site utiles

L’office de Tourisme d’Auvers-sur-Oise

Crédit photo : l’image incrustée dans la photo en tête de l’article : Commons.wikimedia.org/wiki/File:Vincent_van_Gogh,_Wheat_Field,_June_1888,_Oil_on_canvas.jpg

Si vous avez aimé cet article, donnez-lui 5 étoiles.
4.7/5 - (22 votes)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.