croisiere arctique au svalbard spitzberg

Partir en croisière arctique au Spitzberg dans l’archipel du Svalbard ! La découverte du Grand Nord figurait sur la liste de nos rêves depuis longtemps. Nous avions très envie de connaître les icebergs, les glaciers géants, les fjords, le soleil de minuit, les ours polaires. Bref, tout ce qui incarne les terres polaires menacées par le réchauffement climatique.

Alors, pour découvrir cette contrée lointaine, nous avons fait un voyage de 5 jours en croisière à bord du navire d’exploration MS Nordstjernen de la compagnie norvégienne Hurtigruten. Nous avons navigué le long la côte ouest du Spitzberg jusqu’au 80 ème parallèle pour revenir à Longyearbyen.

Nous vous décrivons notre aventure arctique dans cet article de notre blog de voyage Heulys.

Svalbard Carte

svalbard carte croisiere spitzberg

Itinéraire de la croisière. Carte d’origine By Oona Räisänen (Mysid) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Itinéraire de croisière au Svalbard

J1. Arrivée en terres polaires du Svalbard
J2. Longyearbyen, la ville la plus proche du pôle Nord
J3. Exploration polaire dans les fjords du Spitzberg
J4. Sur la trace des aventuriers du Grand Nord
J5. Retour à Longyearbyen
J6. Vol pour Oslo

Le Svalbard, perle de l’Arctique

Son nom signifie « côte froide » en vieux norrois. Le Svalbard est un archipel d’îles sous souveraineté de la Norvège. Située dans l’Océan Arctique, cette terre est la plus proche du pôle Nord. Elle est constituée de montagnes aux sommets acérés et de glaciers à la beauté époustouflante. Le Svalbard fut découvert en 1596 par l’explorateur néerlandais Willem Barents qui nomma l’île principale « Spitzberg » (montagnes pointues) et pour cause….

Le Spitzberg représentant la majorité du Svalbard, dans le language courant, « Spitzberg » et « Svalbard » désignent à peu près le même territoire.
Le Svalbard est célèbre pour avoir été un haut lieu de la chasse à la baleine pendant près de deux siècles, période qui a laissé des vestiges en de nombreux endroits de l’archipel.
Ce territoire inhospitalier fut également le terrain de jeu de nombreux trappeurs, explorateurs et aventuriers en quête de gloire. Le norvégien Roald Amundsen et l’italien Umberto Nobile périrent en 1928 en tentant de rejoindre le Pôle Nord.

Aujourd’hui, la splendeur de ses paysages et l’intérêt historique de ses vestiges culturels attirent de nombreux visiteurs venus pour une croisière arctique au Svalbard.

Voici jour après jour et au fil de l’eau nos découvertes de cette terre polaire.

J1. Arrivée en terres polaires du Svalbard

L’aventure commence à Longyearbyen, capitale du Svalbard et ville la plus septentrionale de la planète. De l’avion, le temps dégagé permet de contempler les terres gelées et montagneuses du Hiorthfjellet, massif montagneux qui surplombe Longyearbyen.
Le rêve polaire est enfin devenu réalité : malgré l’heure tardive de notre arrivée, il fait grand jour. Nous observons notre premier soleil de minuit !

Longyearbyen ville de norvege au svalbard

Svalbard – Longyearbyen

J2. Longyearbyen, la ville la plus proche du pôle Nord

Ville polaire de 2100 habitants, Longyearbyen consacre aujourd’hui son activité au tourisme, à la recherche et à l’enseignement. Mais il n’en fut pas toujours ainsi. Après avoir été occupée par les chasseurs de baleines, les trappeurs et les conquérants du pôle Nord, elle fut la première cité minière du Svalbard. Notre séjour en terre polaire débute par une visite de Longyearbyen que nous vous décrivons dans dans notre article sur la visite de Longyearbyen.

En fin de matinée, nous embarquons à bord du MS Nordstjernen, élégant navire au look « vintage », qui aurait pu figurer dans l’une des aventures de Tintin. La croisière d’exploration débute après avoir rejoint notre cabine (spartiate, mais nous ne sommes pas venus pour rester à l’intérieur) et pris connaissance des instructions du Commandant. Il ne reste plus qu’à nous diriger vers le pont du navire pour profiter du paysage.

croisiere polaire hurtigruten svalbard

Sur le pont du MS Nordstjernen, dans la Baie de la magdeleine

Nous naviguons dans le magnifique Isfjord, l’un des plus beaux fjords du Spitzberg. Il révèle les premiers glaciers de notre circuit. Quelques mergules nains volent dans le sillage du bateau.

Barentsburg, ville minière russe au Svalbard

La localité de Barentsburg, qui doit son nom à l’explorateur Barents, est la première escale de cette croisière arctique au Svalbard. Sa principale activité économique est l’extraction du charbon par une compagnie russe. Elle compte environ 500 habitants, majoritairement des ouvriers de nationalités russe et ukrainienne qui travaillent pour la compagnie minière.
Du navire, Barentsburg ne semble guère attrayante, avec ses bâtiments d’architecture soviétique et sa centrale électrique qui contrastent fortement avec la nature environnante.

Nous accostons pour une visite de la ville. Les immeubles d’habitation austères, la statue de Lénine et les slogans de propagande communiste sur les murs sont les témoignages de l’occupation de la ville par les Russes depuis le début du 20 ème siècle. Cette visite au coeur de la communauté minière russe est un voyage dans le temps et l’espace.
Le soir, nous assistons à un spectacle folklorique enjoué, dansé par des mineurs et leurs épouses.

barensburg svalbard norvege

Barensburg vue du navire

J3. Exploration polaire dans les fjords du Spitzberg

Le voyage se poursuit en direction de la Terre Albert 1er au nord de l’archipel. Notre croisière arctique nous mène dans la région sauvage du Parc National de Nordvest-Spitsbergen (nord-ouest de Spitzberg). Puis nous franchirons le 80 ème parallèle nord.

Baie de la Madeleine : Star du Spitzberg

Après avoir longé la côte ouest de l’Ile du Prince Charles, le navire pénètre dans la magnifique Baie de la Madeleine. Les glaciers impressionnants flanqués de montagnes aux pics acérés offrent un paysage spectaculaire. Ils produisent des blocs de glace qui flottent à la surface des eaux turquoises.
Pas étonnant que la Baie de la Madeleine soit renommée pour la stupéfiante beauté de ses paysages ! Elle est également célèbre pour avoir été un haut lieu de chasse à la baleine dès le 17 ème siècle jusqu’au début du 18 ème : durant cette période, malheureusement des dizaines de milliers de baleines furent massacrées au Svalbard.

svlabard baie de la madeleine

Svalbard – Baie de la Madeleine

Gravneset : Haut lieu de la chasse à la baleine

Le navire jette l’ancre à Gravneset, petite plage située aux pieds des glaciers. Puis nous partons en zodiac explorer les lieux. La baie a conservé des vestiges culturels tels que des fours à graisse de baleine et aussi un cimetière de baleiniers. Notre guide explique à quel point la terre du Spitzberg était également inhospitalière pour ces hommes qui, à l’époque, périrent de froid et de maladie (notamment du scorbut).
Bien que l’environnement dans lequel nous randonnons soit très minéral, il existe des zones de végétation rase d’un vert éclatant d’où l’on distingue des bancs de luzules blanches.

glacier Baie de la Madeleine svalbard

Glacier de la Baie de la Madeleine

Waggonwaybreen : Plus beau glacier de la Baie de la Madeleine

Le Waggonwaybreen est un glacier reconnaissable à ses fines trainées noires qui marquent la rencontre entre 2 glaciers. C’est l’un des glaciers les plus spectaculaires du Spitzberg. Mais malheureusement, comme la plupart des glaciers du Svalbard, il a beaucoup reculé ces dernières décennies en raison du réchauffement climatique (la preuve par l’image).

Depuis le bastingage du bateau, nous suivons des yeux un rorqual qui nage furtivement entre les petits icebergs.

waggonwaybreen spitzberg

Svalbard – Wagonwaybreen , principal glacier de la Baie de la Madeleine

Smeerenburgfjord : Ancienne station baleinière

Nous quittons la Baie de la Madeleine à la beauté époustouflante pour rejoindre le Smeerenburg fjord, également l’un des fjords les plus spectaculaires du Spitzberg. Il fut au 17 ème siècle une importante station baleinière du Svalbard.

Progressivement, le glacier Smeerenburg apparaît avec son épaisse langue de glace bleue qui se jette dans la mer. A certains endroits, la glace cède sous le coup de boutoir des vagues et forme ainsi des grottes couleur azur.

smeerenburg spitzberg chasse a la baleine

Smeerenburg – Site fréquenté par les baleiniers

Aussi, nous débarquons sur une petite plage de sable où des vestiges d’un fondoir à graisse de baleine sont encore visibles. Nous randonnons dans un paysage saisissant de beauté. Depuis les hauteurs des moraines, la vue sur le fjord et les glaciers qui se rejoignent est saisissante. En contrebas, notre bateau, patiemment attend notre retour.

baie de la madeleine retour bateau hurtigruten svalbard

Retour au navire après une excursion sur terre

80 ème parallèle : Tout près du pôle Nord !

L’itinéraire de notre croisière au Svalbard nous conduit vers le Grand Nord, plus exactement au-delà du 80 ème parallèle nord, au dessus du cercle arctique.
A 21h50 précise, le bateau franchit cette ligne invisible qui délimite les dernières terres émergées du globe dans l’hémisphère nord. Nous sommes situés au milieu de nulle part, à seulement 1000 km du pôle Nord et 300 km de la banquise. En réalité, nous ne sommes pas tout à fait seuls puisque de petites baleines accompagnent le bateau quelques minutes.

C’est la fête sur le bateau pour célébrer l’événement marquant de ce voyage : jus d’orange et champagne pour partager ce moment d’intense émotion. Ce n’est pas le Pôle Nord mais presque.

Une demi heure plus au nord, et par un temps étonnamment doux et ensoleillé, nous approchons de l’Ile de Moffen, habitée par une colonie de morses qui se prélassent paresseusement.

J4. Sur la trace des aventuriers du Grand Nord

Le MS Nordstjernen met le cap sur la côte ouest du Spitzberg et navigue en direction du Kongsfjord (Baie du Roi), l’un des plus beaux fjords du Svalbard. Autour du navire des phoques barbus profitent du soleil sur des blocs de glace.

Le bateau navigue à proximité d’une falaise où nichent des millions d’oiseaux attirés par la riche faune maritime du Svalbard . Elle abrite également une petite colonie de rennes.

Le paysage arctique qui défile sous nos yeux est un spectacle merveilleux sans cesse renouvelé.

Krossfjord svalbard

Kongsfjord

 

Kongsfjord svalbard croisiere arctique

Baie du Kongsfjord

Plusieurs débarquements à terre permettent d’admirer des paysages stupéfiants, d’explorer le littoral et de découvrir les vestiges  culturels de cette région polaire.

  • D’abord, au fond du Krossfjord le Camp Zoé, l’ ancienne hutte du trappeur Henry Rudy qu’il avait construite en 1911.
  • Ensuite, sur les rives du Kongsfjord, à Ny-London, les ruines d’une exploitation de marbre qui s’est avérée infructueuse par Ernest Manfield.
Ny london camp mansfield

Ny-London – Camp Mansfield

  • Enfin, au fond du Kongsfjord, nous accostons à Ny-Alesund. Cette petite communauté de 30 à 150 personnes selon les saisons passe pour être la plus septentrionale au monde. A l’origine station minière, Ny Alesund est devenue une concentration unique au monde de stations de recherche polaire internationales. C’est aussi à partir de Ny Alesund que Roald Amundsen survola le Pôle Nord en dirigeable et que Umberto Nobile tenta le même exploit. Le tour de la petite communauté est rapide. En effet, il fait un vent glacial et en chemin, nous sommes attaqués par des sterns qui protègent leurs couvées.
ny-alesund norvege

Ny-Alesund

Observation de l’ours polaire, roi du Svalbard

Soudain, le commandant du navire signale deux ours blancs au repos sur une île. Bien que l’on dénombre plus d’ours polaires que d’habitants au Svalbard, nous n’en avions pas encore rencontrés. Nous observons une mère et son petit à la jumelle, hélas trop éloignés pour être pris en photo sans téléobjectif.

J5.  Retour à Longyearbyen

Notre croisière arctique au Spitzberg s’achève à Longyearbyen.

En conclusion, ce voyage fut exceptionnel. Il nous a entraîné dans un univers unique de montagne et de glace. Nous avons observé l’immense nature sauvage du Grand Nord, une faune exceptionnelle composée de grands mammifères marins et des oiseaux polaires.

En quittant le Svalbard, nous entamons un autre voyage, tout aussi fascinant,  au travers de la Norvège. (en cours d’écriture)

En bonus, la vidéo : Croisière au Spitzberg-Svalbard | Aventure Polaire d’Exception

Etes-vous prêt pour une croisière arctique au Svalbard ?

Comment y aller ?

Vol Oslo-Longyearbyen.

Quand y aller ?

Les départs en croisières ont lieu entre fin mai et début septembre. A cette saison, les températures s’élèvent en moyenne de 7°C.

La croisière ?

6 jours avec la Compagnie Maritime Hurtigruten – Croisière Spitzberg – Ours polaires et aventure artique

Autres informations ?

Plusieurs sites bien documentés apportent les informations utiles:
visitsvalbard.com : le site de l’office de tourisme (en anglais)
visitnorway.fr : le guide de voyage officiel en Norvège
transpolair.free.fr/: pour lire des histoires passionnantes d’aventuriers et d’explorateurs (en français)

Si vous aimez cet article, donnez-lui 5 étoiles
Notre voyage d’exception : Croisière Arctique au Svalbard
4.8 (96.67%) 12 votes

et partagez-le.

N’hésitez pas à nous contacter

Autres articles sur la NORVEGE:

4 Comments
  1. Merci Martine, c’est le but.

  2. Magnifique…cela donne envie…
    Martine

  3. Merci Francine. Nous avons à coeur de publier des récits de voyage de qualité. En espérant qu’ils vous inspirent.

  4. Vraiment intéressant, texte très bien écrit, photos superbes, ça donne le goût! un gros merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.