les chemins des impressionnistesles canotiers a chatou

Nous vous présentons dans cet article de notre blog Heulys le Circuit Renoir, randonnée facile et agréable à faire le long des berges de la Seine. De l’Ile des Impressionnistes à Chatou jusqu’au magnifique parc de La Vallière à Carrières-sur-Seine, découvrez avec nous les lieux fréquentés par Pierre-Auguste Renoir et ses amis impressionnistes.

Intérêts de la balade :
– découvrir les charmes des bords de Seine
– comprendre comment ils ont inspiré Renoir en découvrant la copie de ses tableaux dont les originaux sont exposés dans des musées prestigieux.
– découvrir des sites anciens dignes d’intérêt
Parcours balisé: 3,7 km (aller simple). Ce n’est pas un circuit en boucle, donc prévoir le même temps au retour.
Départ : Ile des Impressionnistes, au hameau de la Fournaise – Arrivée : Carrières sur Seine.
Durée : approximativement 1h20 (aller simple)
Difficulté : facile, terrain plat.

Parcours pédestre et vélo

A. Itinéraire du circuit Renoir

Cliquer sur l’image pour accéder à la carte interactive

circuit renoir carte
Les numéros renvoient aux paragraphes de cet article.

B. Description de la balade

Le circuit débute par une promenade dans le hameau Fournaise de l’île des Impressionnistes.

chatou-hameau-fournaise-circuit-renoir

Le hameau vu du pont de Chatou

L’île a connu son heure de gloire à la fin du 19eme siècle. En effet, la construction de la ligne de chemin de fer reliant Paris au Pecq et les activités de canotage développées sur l’île attiraient les Parisiens venus « prendre l’air » à Chatou. Ainsi, attirés par le charme des bords de Seine, de nombreux artistes, des écrivains, des peintres impressionnistes, dont Pierre-Auguste Renoir, ont fréquenté l’île et immortalisé ses paysages tranquilles dans des tableaux devenus célèbres.

Le hameau Fournaise fut le coeur vibrant de cette époque animée. La Maison Fournaise, la Maison Levanneur et l’Association Sequana sont les principaux bâtiments que nous découvrons.

1. La Maison Fournaise

Cette ancienne guinguette-hôtel-restaurant fut en 1857 la propriété d’Alphonse Fournaise, charpentier de bateaux. Il y développa une activité très prisée par les Parisiens, celle de location de bateaux de plaisance.
La maison fut rachetée par la ville de Chatou en 1979 et tient lieu de restaurant et de musée. Ce dernier présente une collection unique sur l’histoire de la maison Fournaise et de la vie de l’île à l’époque des Impressionnistes.

chatou-maison-fournaise-impressionnistes

Façade du restaurant de la maison Fournaise

2. La Maison Levanneur

Face à la maison Fournaise, la Maison Levanneur servit d’atelier pour les peintres fauves André Derain et Maurice de Vlaminck. Aujourd’hui, elle est la propriété de la ville de Chatou et a été transformée en galerie d’art contemporain, la galerie Bessières.

3. L’Association Sequana

Le bâtiment en bois situé à l’arrière de la Maison Fournaise est celui de l’Association Sequana. Ses activités visent à promouvoir l’activité de canotage, la rénovation ou la reconstruction à l’identique des bateaux de plaisance utilisés à l’époque des Impressionnistes.

4. « Le Déjeuner des canotiers » et « Les canotiers à Chatou » de Renoir

Derrière la Maison Fournaise, en bordure de Seine, deux reproductions des tableaux de Renoir ont été installées sur les lieux mêmes où ils ont été réalisés : « Le déjeuner des canotiers à Chatou » (1880-1881) (photo ci-dessous) et « Les canotiers à Chatou » réalisé vers 1879. (photo en tête de cet article).

Au sujet de son tableau « Les canotiers à Chatou », Pierre-Auguste Renoir écrira à un ami :

Je suis revenu à Chatou à cause de mon tableau. Vous serez bien gentil de venir déjeuner. Vous ne regretterez pas votre voyage, c’est l’endroit le plus joli des alentours de Paris.

dejeuner-des-canotiers-renoir

Tableau »Le déjeuner des canotiers »

5. « Le pont de Chatou » de Renoir

Le circuit Renoir conduit sur le pont de Chatou pour rejoindre la rive droite de la Seine (côté Chatou).

Cet édifice a inspiré plusieurs peintres impressionnistes. Par exemple, Maurice de Vlaminck l’a peint à plusieurs reprises et une copie de l’une de ses toiles, « Le pont de Chatou » , était visible sur le quai de l’Amiral Mouchez. Malheureusement, elle n’y est plus mais l’original peut être admiré tout près, dans les collections du Centre Pompidou à Paris.

En échange, nous vous proposons d’admirer la reproduction d’un tableau de Renoir, « le pont de Chatou » (1875).

le pont de chatou Pierre auguste renoir

« Le Pont de Chatou » Pierre-Auguste Renoir /Public Domain

L’histoire du pont est ancienne et tumultueuse. D’abord construit en bois en 1390, il fut plusieurs fois détruit et reconstruit au fil du temps.
En 1825, les habitants devaient payer un péage pour passer le pont. Cet impôt fut aboli en 1834. Puis, en 1836, il fut reconstruit en pierres.
Plus d’informations sur l’ancien pont routier de Chatou (source : informations touristiques de la ville de Chatou).

6. Paroisse Notre-dame de l’Assomption de Chatou

Après avoir traversé le pont de Chatou nous arrivons à la paroisse Notre-dame de l’Assomption qui dresse fièrement son clocher. Elle mérite la visite pour ses magnifiques vitraux et son mobilier remarquable. Faites une petite pause pour la découvrir !

Vitrail-de-Charlemagne-par-Henri-Carot

Vitrail de Charlemagne par Henri Carot

Elle fut décorée par des artistes majeurs du vitrail à la fin du XIX e siècle, notamment Henri Eugène Carot (1850-1919).
L’orgue magnifique fut réalisé par la maison John Abbey (1785-1859). (source : informations touristiques de la ville de Chatou).

7. Les bords de Seine

En sortant de l’église, nous traversons le petit square Réalier-Dumas qui lui fait face. Un chemin en contrebas mène sur le quai de l’Amiral Mouchez. Après approximativement 600 mètres de marche, nous atteignons le chemin de halage.

Maurice Réalier-Dumas (1860-1928) fut un peintre renommé dans le style Art Nouveau. Il eut pour amante Alphonsine Fournaise, ancien modèle de Renoir.  (Source : informations touristiques de la ville de Chatou).

Une paisible balade sur le circuit Renoir s’amorce le long des rives de la Seine. Avec un peu de chance, ou en portant un regard attentif, il est possible d’observer des oiseaux ayant élu domicile sur les berges, tels le martin pêcheur, la mouette rieuse et le grand cormoran.

berges de Seine circuit renoir

Grand cormoran posté près du barrage de Chatou

8. Le barrage de Chatou

Cet imposant ouvrage, construit en 2009, régule la navigation sur la Seine et prévient les inondations.

Près de 20 millions de tonnes de marchandises transitent chaque année grâce au barrage !
(Source : Visite guidée du barrage et écluses de Chatou – Journées du Patrimoine 2018).

barrage-de-chatou

9. Le lavoir de Carrières sur Seine

Nous poursuivons notre promenade sur le circuit Renoir pendant approximativement 1,2 km avant de découvrir le lavoir de Carrières-sur-Seine avec son petit pont.

Construit en 1830, et monument historique, il était alimenté par une source. Il est typique des bassins publics construits autrefois.
lavoir de Carrieres sur seine

Le lavoir de Carrières-sur-Seine

10. « Carrières-Saint-Denis » (1878) par Claude Monet

A quelques mètres de la rue du lavoir, la rue de l’Abreuvoir rejoint la rue Victor Hugo qui mène au coeur de Carrières sur Seine.

Ce beau village a inspiré Claude Monet qui l’a peint dans son tableau « Carrières-Saint-Denis ». D’ailleurs, sa copie est visible dans l’un des espaces verts classés « plus beaux jardins de France », le Parc de la Vallière. De conception typique des jardins à la Française, il offre de la rue, une perspective magnifique sur la Seine.

Dessiné par Le Nôtre, il porte le nom de l’une des favorites de Louis XIV qui aimait s’y promener.
parc de la valliere carrieres

Parc de La Vallière vu des hauteurs de Carrières-sur-Seine . Le tableau « Carrières-Saint-Denis » se situe en bas du parc.

11. La grange dîmeresse

Avec ses petites rues tortueuses, les passages étroits qui mènent des rues aux berges de la Seine, et sa fontaine, Carrières sur Seine donnerait presque, par temps ensoleillé, l’image d’un village provençal. Pas étonnant qu’il ait nourrit l’inspiration de peintres tels que de Maurice de Vlamynck et et Pierre-Auguste Renoir !
Dans la rue Gabriel Péri, la Grange Dimeresse (appelée aussi Grange aux dîmes) est un bâtiment qui servait à entreposer les récoltes et les vendanges des céréales.

Les paysans devaient payer une dîme qui représentait 10 % de la production. Les moines de l’abbaye de Saint-Denis géraient la grange.
Une plaque commémorative en l’honneur de Suger, Abbé de Saint-Denis et Régent de France est visible sur l’un de ses murs. Il fut le fondateur de Carrières sur seine.
la-grange-dimeresse-carrieres

La grange dîmeresse

12. « Le village » (1905) par Maurice de Vlaminck

Nous poursuivons notre randonnée dans la rue Victor Hugo jusqu’à la Rue de Bezons. Sur la droite, au passage du Fanil une copie du tableau peint par de Vlaminck reproduit la rue telle qu’il la voyait en 1905.

le-village-de-vlaminck-circuit-renoir

Tableau « Le village » de Maurice de Vlamynck

Le circuit Renoir s’achève à Carrières sur Seine. Pour le retour, nous revenons par le quai Charles de Gaulle qui longe le parc de La Vallière. Cette route permet, en passant devant ses grilles, d’admirer une seconde fois le le tableau « Carrières-Saint-Denis ».

carrieres-saint-denis-monet

Comment rejoindre le circuit Renoir  ?

L’île est accessible :
Depuis Rueil : depuis la gare de Rueil (RER A), sortir rue des Deux Gares, puis prendre l’avenue de Colmar qui passe sur le pont de Chatou. A mi-chemin du pont, descendre la bretelle qui mène à l’Ile des Impressionnistes.
Depuis Chatou : depuis la gare de Chatou-Croissy (RER A), prendre successivement la rue du Général Colin, contourner la paroisse Notre Dame de l’Assomption par la gauche pour rejoindre le pont de Chatou. A mi chemin du pont, descendre la bretelle qui mène à l’Ile des Impressionnistes.

Source : Fiche « Les Chemins des Impressionnistes. Circuit Renoir » – Saint Germain Boucle de Seine Tourisme.

Si vous avez aimé cet article, donnez-lui 5 étoiles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.