Guide de voyages et d'aventures

Pasargades : sur les traces de Cyrus le Grand

tombeau-de-cyrus-le-grand-a-pasargades-pres-de-persepolis

Pasargades est une cité antique située à 130 km au nord de Shiraz, dans le sud-ouest de l’Iran. Elle fut la première capitale de l’empire perse.

Ses vestiges uniques ont été les témoins d’une période très ancienne (plus de 5 siècles avant J.C) et représentent ainsi une valeur exceptionnelle. Ils font partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

1. Pasargades capitale de l’Empire Perse

D’abord, un court rappel historique. La cité impériale fut fondée par Cyrus II, grand roi de la dynastie achéménide. Elle fut la première capitale de l’empire Perse, avant d’être délaissée au profit de Persépolis. Elle est située dans l’actuelle province du Fars, berceau des plus anciennes civilisations de l’Iran.

Pasargades fut bâtie dans la plaine du Polvar, fertile et donc prospère. Au fil du temps la cité a été abandonnée et les pierres réutilisées. Aujourd’hui, il ne reste que quelques vestiges épars des palais et jardins impériaux.

Mais les constructions encore debout datent de la dynastie achéménide, c’est à dire du début de l’empire perse. Compte tenu de leur rareté et de leur âge, elles représentent un témoignage exceptionnel de cette époque.

Les deux principaux vestiges du site de Pasargades sont :

  • Le mausolée de Cyrus
  • Le Palais Royal

2. Le mausolée de Cyrus le Grand

Cyrus II aurait été tué lors d’un combat sur les côtes de la Mer Caspienne. Son corps ramené à Pasargades fut enterré en 529 avant J.C. dans le mausolée qu’il avait fait construire de son vivant.

Comme le montre la photo de l’article, l’édifice est relativement modeste au regard de l’importance du souverain qui a marqué la mémoire des hommes. Aucun nom ne fut gravé sur le mausolée.

Aujourd’hui encore, Cyrus le Grand est particulièrement cher aux Iraniens. En effet, l’Histoire retient qu’il fut un grand roi très tolérant et respectueux des peuples et de leurs cultures.

3. Le palais royal

A près d’un kilomètre du mausolée de Cyrus, les restes de colonnes d’une salle hypostyle sont encore debout. Les bases des futs sont noires et blanches.

Difficile d’imaginer à quoi ressemblait ce palais au temps des Achéménides. Il était probablement richement décoré.

salle hypostyle - palais royal de cyrus à pasargades

Salle hypostyle – Palais royal de Cyrus – Pasargades

L’un des portiques en pierre porte des inscriptions en 3 langues. Selon les historiens le texte serait une déclaration de Cyrus:

Moi Cyrus, le roi des Achéménides.

Portiques en pierre porte des inscriptions en 3 langues

Portique en pierre porte des inscriptions en 3 langues

3. D’autres vestiges Achéménides

Enfin, d’autres vestiges sont dignes d’intérêt:

  • Les jardins persans

Dans la zone des palais, notre guide nous mène vers des rangées de pierre encastrées dans le sol. Elles révèlent l’emplacement de canaux d’irrigation pour des jardins. Ces aménagements seraient à l’origine des jardins persans qui feront partie des traditions en Perse.

vestiges d'anciennes canalisations ayant servi à irriguer des jardins persans a pasargades

Vestiges d’anciennes canalisations ayant servi à irriguer des jardins persans à pasargades

  • La prison de Salomon

Du palais, nous poursuivons notre chemin en direction d’une citadelle, située à 1 km. Nous passons devant une construction dont il ne reste qu’un mur. Il s’agit de la Prison de Salomon.

En réalité, les fonctions de cet édifice décrépi ne sont pas formellement établies. Néanmoins, compte tenu des similitudes avec la tour de Naqsh-e Rostam, certains historiens pensent qu’il pourrait s’agir d’un temple de feu de la religion zoroastre bien établie dans la région.

La Prison de Salomon - Site archéologique de Pasargades

La Prison de Salomon – Site archéologique de Pasargades

  • Le Tall-e Takht

Les vestiges d’une citadelle juchée sur une colline située à une centaine de mètres du palais sont accessibles à pied.

Compte tenu de l’orage menaçant, nous ne nous y sommes pas rendus. Dommage car du sommet, nous aurions pu avoir une vue panoramique sur l’ensemble du site.

Le temps très orageux produit un jeu de lumières contrastées entre le ciel couleur encre et les monuments éclairés. Il renforce l’impression de désolation que l’on éprouve en observant les vestiges éparses sur le site. En même temps, nous éprouvons de l’émerveillement à l’idée que ces pierres ont été les témoins de la vie de Cyrus le Grand, probablement le premier grand empereur de l’Humanité.

Informations pratiques

carte de l'Iran avec localisation de Pasargades

Où est-ce ? A ~130 km de Shiraz, dans la province du Fars (sud-ouest de l’Iran).
Prix de l’entrée du site archéologique ? 150 000 rials (~4 €).
Comment y aller ? Si vous n’êtes pas motorisé :

  • prendre un taxi
  • partir avec une agence locale pour une visite à la journée de Persépolis, Pasargades et Naqsh-e Rostam. Prix entre 50 USD et 60 USD pour la visite des 3 sites, avec chauffeur, guide et prix de l’entrée.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez sans doute celui-ci :

Persépolis en Iran : mystères et puissance de l’Empire Perse

Shiraz, ancienne capitale Perse | Guide de voyage en Iran

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

© Heulys - Tous droits exclusivement réservés