Guide de voyages

Québec : Le tour de la Gaspésie, une boucle 100 % nature

quebec tour de la gaspesie

Notre road trip au Québec / New Brunswick inclut le tour de la Gaspésie, péninsule du Québec.

Ce circuit au Canada est inscrit sur notre liste des routes mythiques depuis déjà un certain temps. En effet, les grands espaces, l’observation des baleines, la découverte des phares et l’hospitalité ancestrale des Gaspésiens sont les ingrédients d’un voyage passionnant.
En fait, il fut exceptionnel.

Alors, suivez jour après jour notre découverte de la Gaspésie en lisant cet article de notre blog de voyages Heulys. Nous vous y présentons notre itinéraire, nos conseils de visite et quelques bonnes adresses.

Tour de la Gaspésie en bref

  • Jour 1 : Rimouski – Sainte Anne des Monts – 180 km
  • Jour 2 à 4 : Parc National de la Gaspésie
  • Jour 5 : Sainte-Anne-des-Monts – L’Anse au Griffon – 190 km
  • jours 6 et 7 : Parc National Forillon
  • Jour 8 : L’Anse-au-Griffon – Gaspé Percé – Parc National de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé – 110 km
  • Jour 9 : Percé – Baie des Châleurs – Matapédia – 270 km
  • Jour 10 : Matapédia – Mont Joli – 150 km

carte gaspesie tour de la gaspesie

Mais d’abord, pourquoi faire un tour de la Gaspésie ?

En tant que péninsule du Québec, cette région du Canada est passionnante :

• Elle est terre de montagnes (les Appalaches) couvertes de forêts où coulent de nombreuses rivières.
• Elle est terre maritime, bordée par les eaux du Saint-Laurent.
• Enfin la Gaspésie est aussi terre de traditions que nos cousins Québécois sont fiers de nous faire découvrir. En 1534, Jacques Cartier planta une croix à Gaspé pour marquer la naissance de la future Nouvelle-France.

En synthèse, la Gaspésie est un formidable terrain de jeu pour tous les amoureux de la nature et de l’histoire.

Itinéraire jour après jour de notre tour de la Gaspésie

Nos principales découvertes et activités en Gaspésie.

Jour 1 : Rimouski – Sainte Anne des Monts – 180 km

Après avoir quitté la région du Bas-Saint-Laurent ce matin, nous entamons notre tour de la Gaspésie en prenant la route vers l’est pour Sainte-Anne-des-Monts, point d’entrée du Parc National de la Gaspésie.
Le beau temps est au rendez-vous et la route 132 qui longe la côte splendide. Nous sommes ainsi dans les « starting blocks » pour ce voyage « pure nature ».

Observer la migration des saumons dans la « passe » de Matane

En chemin, nous faisons halte dans la commune de Matane. Cette bourgade est traversée par l’une des plus importantes rivières à saumons du Québec. Au centre de la ville, au niveau du barrage Mathieu d’Amours, un poste d’observation a été aménagé afin de permettre aux visiteurs d’observer en direct l’incroyable migration des saumons dans la rivière. C’est une belle visite insolite.

Jour 2 à 4 : Parc National de la Gaspésie

Randonner dans le parc

Première étape de notre tour de la Gaspésie, Sainte-Anne-des-Monts est une ville fréquentée par les randonneurs et autres adeptes des activités « outdoor ».
Comme le Parc National de Gaspésie est réputé pour être l’un des plus beaux parcs du Québec et du Canada, nous décidons de rester 3 jours dans la commune de Cap-Chat.

Gaspésie mont ernest Laforce

Parc National de Gaspésie – Sapinières sur les versants du Mont Ernest-Laforce

Plusieurs randonnées réalisables à la journée et quelques ballades nous permettent de découvrir l’étendue et la très grande diversité de ce milieu sauvage et protégé :

– D’abord le Mont Ernest-Laforce dont les versant sont couverts de sapinières à bouleaux blancs. Son sommet offre une vue spectaculaire à 360° sur les monts McGerrigle et les Monts Chics-Choc. Par ailleurs, il est l’un des habitats préférés des orignaux qui s’aventurent sur les sentiers au crépuscule. En effet, le soir tombant, nous rencontrons au détour du sentier une mère et son petit. C’est un beau et grand mammifère sauvage que nous découvrons pour la première fois.

gaspesie orignal

Parc National de Parc National de Gaspésie – Orignal

– ensuite le Mont Jacques Cartier, le 2ème plus haut sommet du Québec dévoile par contre un paysage extrêmement sauvage et dénudé. Au loin, nous apercevons à la jumelle quelques caribous.

Gaspésie mont jacques cartier

Parc National de Gaspésie – Vue au sommet du Mont Jacques Cartier

– puis nous traversons de superbes sapinières, de beaux lacs et de magnifiques cascades.

Parc national de Gaspésie – Lac aux Américains

– enfin le sentier du Mont Albert offre à son sommet un panorama spectaculaire sur les principaux monts de la région.

Que du bonheur …

Nous avons logé à Cap-Chat (16 km de Sainte-Anne-des-Monts) dans un AirBnB.

Jour 5 : Sainte-Anne-des-Monts – L’Anse au Griffon – 190 km

Nous quittons Sainte-Anne-des-Monts et poursuivons ce tour de la Gaspésie pour rejoindre à l’est la pointe de la péninsule. La route qui nous y mène est l’une des plus belles du Québec, et même du Canada. Elle longe le Saint-Laurent et traverse une succession de petits villages, blottis dans des anses calmes. Ce road trip au Québec révèle ainsi tout le charme maritime de la région, ses richesses naturelles et patrimoniales. En plus, le nom de chaque village est prometteur d’une histoire ou d’une découverte insolite (Cap-au-Renard, Ruisseau-à-rebours, L’Anse Pleureuse, Manche d’Epée, …).
L’excitation grandit.

Découvrir les « phares du bout du monde »

De nombreux phares ponctuent notre route maritime. Ils sont tous différents, du blanc éclatant au rouge flamboyant. Nous les prenons tous en photos pour en faire une collection !

  • Le phare du Cap Gaspé est le phare du bout du Monde.
  • La Martre crâne avec son phare de bois rouge
  • Enfin, celui du Cap des Rosiers, avec ses 34 m de haut est le plus haut du Canada.

Gaspésie – Phare des rosiers

Se laisser surprendre par les villages côtiers

Certains villages possèdent une véritable identité culturelle, tel que Petite Vallée, haut lieu de la chanson québécoise.
Celui de Rivière-au-Renard est surnommé la « capitale des pêches ». Mais, quelques bateaux abandonnés dans le port révèlent les difficultés des marins-pêcheurs. Le moratoire sur la pêche à la morue, historiquement le poisson le plus pêché, semble avoir eu raison de nombreux de cette activité.

Jours 6 et 7 : Parc national Forillon

Randonner dans le Parc National de Forillon

Le Parc de Forillon, situé sur la pointe du Québec, est une étape importante de notre tour de la Gaspésie. Cette péninsule montagneuse bordée par le Golf du Saint-Laurent et la Baie de Gaspé est d’une beauté extraordinaire. C’est pourquoi nous restons deux jours à l’Anse-au-Griffon pour randonner dans cet écrin de nature.
Les falaises abruptes accueillent des milliers d’oiseaux marins comme le cormoran à aigrette. A leurs pieds, des plages de galets bordent de petites anses.

gaspesie pac national forillon

Gaspésie – Parc National Forillon

• Le parc offre de nombreux sentiers très intéressants mais l’un des plus beaux et des plus faciles est sans nul doute celui de « La Grande Grave » qui surplombe l’Anse aux Amérindiens.
• Nous scrutons les eaux qui bordent le parc pour repérer les nombreux rorquals et de loin quelques baleines à bosse qui viennent se nourrir de plancton. Leurs apparitions représentent un spectacle envoûtant.
• Par ailleurs, la forêt boréale du parc abrite une faune diversifiée facilement observable, des écureuils roux, etc.. Sur le chemin du retour, l’apparition furtive d’un ours noir rappelle que cet environnement est vraiment sauvage.
L’ascension de la Tour d’observation du Mont Alban située à 283 mètres d’altitude permet de contempler un paysage impressionnant sur la mer et les falaises.

Gaspésie - L'Anse-au-Griffon

Gaspésie – L’Anse-au-Griffon

Hébergement : Motel Le Noroit, à Anse-au-griffon. Situé dans un cadre exceptionnel, face à la mer. Excellent point de chute

Jour 8 : L’Anse-au-Griffon – Gaspé – Percé – Parc National de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé – 110 km

Ce tour de la Gaspésie nous conduit au Parc National de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé
La route qui y mène est toujours aussi magnifique, offrant des panoramas somptueux de falaises abruptes surplombant des criques sauvages.
Enfin nous arrivons au « bout du Monde» à Percé, village célèbre pour son rocher et à l’Ile de Bonaventure qui lui fait face.

Renouer avec l’histoire de la Gaspésie.

A Gaspé la visite du Site historique de la Pointe O’Hara est l’endroit idéal pour comprendre l’histoire et les traditions de cette magnifique région du Québec.

gaspe site historique ohara

Site historique O’Hara – Magasin Collas and Slous

Observer le Rocher Percé

Le village de Percé possède un certain charme, avec son église imposante et ses jolies maisons. Mais il est très touristique ! Alors, pour éviter la foule, le sentier du Belvédère nous conduit sur les hauteurs de la commune. Et là, une vue exceptionnelle sur le Rocher Percé s’offre à nous. Le rocher est formé de falaises verticales et d’une arche de 15 m qui le relie à la pointe du Mont Joli.
Lorsque Jacques Cartier était passé devant le rocher en 1534, il avait encore 3 arches. Depuis, l’une d’entre elles s’est écroulée.

La visite du Magasin Général Historique permet de découvrir la vie d’autrefois au travers des objets de la vie quotidienne.

gaspesie rocher perce

Gaspésie – Rocher Percé

Admirer les oiseaux migrateurs sur l’Ile de Bonaventure

L’Île Bonaventure située à 3,5 km au large du village de Percé abrite une faune exceptionnelle, notamment l’une des plus grandes colonies d’oiseaux migrateurs. Nous arrivons juste à temps pour faire un tour de l’île en zodiac et découvrir les 120 000 fous de bassans occupant les falaises. Le bruit du moteur est couvert par les cris incessants des oiseaux qui volent presque jusqu’au dessus de nos têtes.

ile de bonaventure

Gaspésie – Ile de Bonaventure

Il est possible de compléter la croisière par une randonnée sur l’île. A noter que les excursions en mer vers le Rocher Percé et l’Île de Bonaventure représentent un budget
Hébergement : le Gîte Parfum de Mer à Pabos.

Jour 9 : Percé – Baie des châleurs – Matapédia – 270 km

Notre road trip au Québec se poursuit maintenant vers l’ouest de la péninsule, en longeant le littoral sud de la Gaspésie en direction de la Baie des Châleurs.

Découvrir nos ancêtres les poissons

Nous sommes passionnés de fossiles ! Et bien au Parc National de Miguasha nous avons trouvé notre paradis. En effet, les falaises du parc sont incroyablement riches en fossiles de poissons et de plantes. C’est d’ailleurs l’un des plus importants sites fossilifères au monde. Pourquoi ? Parce qu’il y a 380 millions d’années, une évolution capitale des espèces s’est produite : le passage des vertébrés de l’eau (les poissons) à la terre ferme. Des fossiles caractérisant cette évolution ont été trouvés à Miguasha et sont présentés dans un musée. Il renferme le fossile extraordinaire appelé Prince de Miguasha, un eusthénopteron mise à jour en 1879 et chaînon manquant de l’évolution. Il serait notre cousin lointain !!!

gaspesie Parc national de miguasha fossile

Parc National de Miguasha – Fossile

Après la visite du musée, nous partons aux pieds de la falaises, avec un animateur, pour gratter un peu en espérant trouver un fossile …C’est fascinant !

Hébergement à Campbelton, à la Maison MacKenzie. Maison atypique pleine de charme. Très bon accueil.

Jour 10 : Matapédia – Mont-Joli – 150 km

Avant de conclure notre road trip au Québec, nous poursuivons notre route pour quelques jours dans la province du New-Brunswick pour assister à Caraquet à la Fête Nationale des Acadiens. Dans le prolongement de ce détour, nous reprenons la route 132 Nord pour rejoindre la rive sud du Saint-Laurent jusqu’à Mont-Joli.
Enfin, la dernière étape de notre tour de la Gaspésie.

• Une halte au lieu historique national de Restigouche permet de comprendre qu’en 1760 la bataille navale entre la Grande-Bretagne et la France fut décisive pour la prise de possession de la Nouvelle-France par l’Angleterre.
• La route traverse la verdoyante Vallée de Matapédia et offre un paysage agricole en contraste avec les paysages maritimes sauvages que nous venions de quitter.

parc de gaspésie

Parc de Gaspésie

En conclusion, nous avons parcouru au cours de ce grand tour de la Gaspésie près de 1000 kilomètres , 100 % nature !

les paysages variés et le caractère maritime de la région sont fascinants.
• l’immensité du territoire permet de se sentir « hors des sentiers battus ».
• L’observation des baleines, des oiseaux migrateurs et la découverte du patrimoine culturel de la région sont des activités passionnantes.
• Et enfin, la gentillesse et l’accent des Gaspésiens donnent des motifs suffisants pour y retourner.

Etes-vous prêt pour un voyage en Gaspésie ?

Où dormir ?
Les parcs nationaux de Gaspésie (sauf le Parc national de Forillon) sont gérés par la SEPAQ. Le parc National Forillon est géré par Parcs Canada.
Toutes les informations sur les options d’hébergement, les activités possibles au sein des parcs, les périodes d’ouverture et les frais d’accès sont disponibles sur les sites de ces deux organismes. Il est prudent de réserver longtemps à l’avance.
Où randonner ? Les parcs proposent un grand choix de randonnées (distance, difficultés,…). Les sentiers sont disponibles dans les centres d’information de chaque parc.

Vous lirez bien aussi :

14 raisons de visiter Pittsburgh aux USA | Le Guide

Si vous avez aimé cet article, donnez-lui 5 étoiles.

Québec : Le tour de la Gaspésie, une boucle 100 % nature
5 (100%) 8 votes

Page 1 sur 11
1 commentaire
  1. Super photos! (surtout celle de l’orignal 😉 )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© Heulys - Tous droits exclusivement réservés