iran; shiraz; Mausolée de Shah Cheragh

Shiraz … ville située sur les hauts plateaux d’Iran, invite aux rêves des Mille et une Nuits. Elle fut la capitale de la Perse au 18ème siècle, et de tout temps capitale de l’Amour et Terre des poètes. Aujourd’hui, elle est dépositaire d’un patrimoine culturel et religieux inestimable, largement reconnu par l’UNESCO.

Shiraz est la première étape de notre voyage en Iran. Nous vous la décrivons dans notre blog de voyage heulys.

Alors, visitez avec nous les « trésors» de Shiraz, situés au cœur de la vieille ville.

Shiraz : notre programme de visite

1. Le jardin Naranjestan et le pavillon Ghavam
2. Les jardins Bagh-e Eram
3. Le mausolée du poête Hafez
4. La Mosquée Nasir-ol-Molk
5. Le Mausolée de Shah-e Cheragh
6. Le Bazar Kavil
7. La citadelle Karim Khan

1. Les Iraniens adorent les jardins persans

Tout d’abord, la visite de Shiraz commence par les jardins. La création des jardins persans est une tradition plusieurs fois millénaire en Iran. Déjà au temps de Cyrus le Grand (IV avant J.C.) les jardins étaient conçus pour recréer les jardins du Paradis, … mais sur Terre.  Depuis, ils représentent un art de vivre à l’iranienne. A juste titre, les jardins d’Iran figurent au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il faut souligner que l’eau et la nature verdoyante sont deux éléments extrêmement importants dans un pays aussi aride que l’Iran.  En effet, les odeurs dégagées par les plantations, le bruit de l’eau qui irrigue les fleurs et l’ombre des grands arbres  procurent une véritable douceur de vivre à l’écart du tumulte des centres-villes.

Ainsi nous en visitons deux, construits durant la période Kadjar (18 ème siècle) :

  • Jardin Naranjestan et le pavillon Ghavam
  • Jardin Bagh-e Eram

Le jardin Naranjestan et le pavillon Ghavam

Naranjestan signifie « orangers ». Il s’agit donc d’une orangeraie, flanquée de palmiers dont l’ombre naturelle refraichit les allées qui la bordent.

Naranjestan-e Ghavam a shiraz

Naranjestan-e Ghavam

Le pavillon Ghavam, construit pour le très puissant Mohammad Ali Khan Qavam al-Molk est superbe. Quelque soit l’endroit où le regard se pose, on ne voit que miroirs et céramiques. Il est indéniable que l’extrême raffinement de la décoration et la richesse des matériaux présentent une harmonie et une élégance sans pareil.  Les miroirs apportent une impression de fraicheur qui contraste avec la chaleur matinale.

Bagh-e Eram, les jardins du Paradis

Puis nous nous rendons dans les Jardins Bagh-e Eram. Ils représentent le symbole du jardin idéal. En effet, leur nom signifie « Jardin du Paradis ».

Le pavillon, flanqué de deux majestueux palmiers, domine un bassin d’eau dans lequel il se reflète. Les Iraniens de Shiraz venus se rafraîchir, déambulent à l’ombre des majestueux cyprès qui bordent les allées.

visiter shiraz Pavillon des jardins Bagh-e Eram -les jardins du paradis

Pavillon des jardins Bagh-e Eram (les Jardins du paradis)

En quittant ce lieu où la sérénité règne, nous croisons dans le vestibule des écoliers venus faire la photo de classe. On ne peut rêver de plus beau décor.

2. Les Iraniens adorent la poésie

La poésie fait également partie des traditions iraniennes. D’ailleurs, c’est à Shiraz que reposent les deux poêtes les plus connus et les plus lus en Iran, Hafez et Saadi.

Le Mausolée du poête Hafez

Né à Shiraz au début du XIV ème siècle, Hafez a écrit des poêmes consacrés aux plaisirs de la nature, au vin et à l’amour. L’assemblage de ces poêmes forme un recueil, le Divân. Il s’agit du livre le plus lu par les Iraniens, après le Coran.

On raconte que pour chaque question que l’on se pose, il suffit d’ouvrir Le Divân au hasard et le poême apportera la réponse.

A l’écart des rues bruyantes de Shiraz, au nord de la rivière Khoshk, le jardin Musalla abrite le tombeau de Hafez. Le mausolée en soit n’a rien d’extraordinaire. Mais l’intérêt du site réside en son atmosphère intimiste. De jeunes Iraniens viennent seuls ou en couple pour honorer la mémoire du poête qui a tant écrit sur l’amour.

shiraz Mausolée du poête Hafez jardins de mossalla

Mausolée du poête Hafez

Notre rêverie est interrompue par un chant « a capella » entamé par notre guide. En fait, il explique que les poêmes de Hafez étaient chantés plutôt que lus. Le chant cristallin du jeune homme attire de nombreux visiteurs iraniens en promenade dans le jardin.

3. A Shiraz, l’art était au service de la religion

Grace à ses artisans talentueux, Shiraz possède de véritables trésors architecturaux et culturels. Nous visitons deux édifices religieux :

  • La Mosquée Nasir-ol-Molk
  • Le Mausolée de Shah-e Cheragh

La Mosquée Nasir-ol-Molk

Cette mosquée fut construite à la fin du 19 ème siècle sur ordre du seigneur Kadjar Mirza Hassan Ali Nasir-ol Molk.

La beauté et l’élégance de l’édifice ne peuvent laisser indifférents. On l’appelle également la Mosquée Rose, car les frontons du porche sont couverts de faïence aux motifs roses exquis. La cour intérieure révèle un grand bassin dans lequel se reflètent les porches.

chiraz Cour intérieure de la Mosquée nasir-ol Molk

Cour intérieure de la Mosquée Nasir-ol Molk

Nous ne le savons pas encore mais nous pénétrons dans la plus belle mosquée de Shiraz, et probablement l’une des plus belles d’Iran.  En effet, c’est une fois à l’intérieur que la beauté de la Mosquée nous éblouit. La salle de prières est ornée de magnifiques vitraux composés de motifs géométriques. En traversant les carreaux de couleur vive, les rayons du soleil illuminent de mille feux les tapis, les murs, les colonnes, les visages des visiteurs.

shiraz salle des prières - mosquée nasir-ol molk

Salle des prières – Mosquée Nasir-ol Molk

Visiter la mosquée le matin, période durant laquelle le soleil se reflète dans les vitraux.

Mausolée de Shah-e Cheragh

La Mosquée Nasir-Ol-Molk, n’est pas le seul secret que renferme Shiraz. En effet, le Mausolée de Shah-e Cheragh est l’une des richesses les plus somptueuses d’Iran. C’est également un lieu de pèlerinage de première importance à Shiraz et en Iran.

La décoration extérieure du complexe religieux éblouit par la richesse de ces céramiques, par les motifs géométriques et floraux colorés en bleu (le fameux bleu de Shiraz !)

Le Mausolée de Shah-e Cheragh est reconnaissable à son magnifique dôme en forme de bulbe étroit. Il abrite le tombeau de Ahmed ibn Musâ, frère de l’Imam Rezâ.  Dans la vaste cour, les édifices sont somptueux avec leurs minarets dorés et les façades aux motifs géométriques harmonieux.

shiraz iran Mausolée de Shah Cheragh

Mausolée de Chah Cheragh

Malheureusement, nous n’avons pu visiter l’intérieur  du Mausolée de Shah-e Cheragh, véritable merveille de l’art décoratif du culte musulman. Le guide nous informe que la salle des prières est temporairement fermée aux non musulmans. Dommage…

Le visiteur doit obligatoirement être accompagné d’un guide. Par ailleurs, pour accéder à l’enceinte sacrée, les femmes non musulmanes doivent porter un tchador. Elles sont dirigées  vers une entrée séparée jusqu’à une antichambre où des femmes leur remettent un tissu à fleurs.

4. Shiraz, cité marchande

Bazar Vakil

Shiraz héberge l’un des plus beaux bazars d’Iran avec de belles coupoles datant du 18ème siècle.

Dans ce lieu tout à fait authentique, l’ambiance est affairée. Nous déambulons dans les galeries anciennes, attirés par chaque boutique, chaque comptoir de produits locaux. Nous sommes éblouis par la richesse d’un artisanat d’exception.

Cette promenade est un véritable plaisir pour les sens. Bijoux dorés, épices enivrantes, tissus imprimés soyeux, écheveaux de laine vierge, bref c’est l’endroit idéal pour faire des emplettes. Ainsi, nous nous laissons tentés par une belle pièce de tissus aux motifs persans, peint avec de la couleur végétale.

bazar vakil shiraz voyager iran

Bazar Kavil

Au détour du bazar, nous découvrons la magnifique Mosquée Vakil, construite à la même période que le bazar. La façade est tout simplement sobre et magnifique. Ainsi, la faïence, la mosaïque, les dessins floraux nous laissent admiratifs tellement cet art fut remarquablement maîtrisé par les artisans de Shiraz.

 Citadelle Karim Khan

Enfin, en plein coeur de la ville, la citadelle Karim Khan ne passe pas inaperçue. Elle est reconnaissable à ses remparts crénelés et à sa tour penchée qui s’est affaissée suite à un tremblement de terre. Elle fut édifiée au 18 ème siècle par le souverain Karim Khan, d’où son nom.

Au-dessus de l’entrée principale, une fresque de céramique dépeint le héros perse mythique Rostam terrassant le démon blanc.

Citadelle karim Khan à Shiraz

Citadelle Karim Khan à Shiraz

Après cette journée riche en découvertes éblouissantes, nous ne manquons pas de déguster une glace au sirop de rose de Shiraz, achetée chez le marchand de glace situé en face de la citadelle.

Enfin, le soir, fascinés par la beauté de ces lieux au passé somptueux, nous rentrons à l’hôtel pour nous préparer pour la visite du lendemain. Nous partons faire un voyage dans le temps, plus exactement 500 ans avant J.C. à la découverte de l’ancienne capitale Perse, Persépolis et de Cyrus le Grand, à Pasargades

En conclusion: Shiraz est une ville fascinante pour son architecture et sa culture exceptionnelles. La visite de cette ancienne cité porte à la rêverie. Enfin, elle est le symbole du raffinement intellectuel perse.

Conseils et informations de voyage

itineraire iran shiraz ville

Shiraz est située au sud-ouest de l’Iran, à ~930 km de Téhéran

Formalités d’entrée en Iran ?

Consulter le site des Conseils aux voyageurs

Quand y aller ?

Au printemps et à l’automne, quand les températures sont clémentes. Eviter la période des vacances iraniennes (se renseigner sur les dates), notamment le Nouvel An (Norouz) car de très nombreux Iraniens se déplacent à Shiraz, ce qui réduit le nombre de logements disponibles.

Comment s’y rendre ?

  • Par avion, arrivée à l’aéroport de Shiraz International Airport
  • Par car, arrivée au Terminal Karandish

Où dormir ?

Nous avons logé à l’Hôtel Eram, très confortable, avec un personnel sympatique. De plus, il est situé dans le coeur historique de Shiraz.

Voyage idéal pour les seniors

D’autres articles sur l’IRAN:

sur la place

Si vous avez aimé cet article, donnez-lui 5 étoiles.
Shiraz | Visiter la capitale des poètes en Perse
4.8 (96%) 10 votes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.