Guide de voyages et d'aventure

Visite d’Ispahan : Découverte de La Moitié du Monde

Visiter Ispahan en Iran est un véritable enchantement !

Située à 350 km au sud de Téhéran, aux pieds des Monts Zagros, cette ancienne cité porte un nom dont ses habitants son fiers: nesf-e jahân en iranien signifie « la Moitié du Monde ».  Avec un tel surnom, et Ispahan étant réputée pour ses trésors historiques, elle constitue évidemment l’une des étapes incontournables de notre itinéraire de visite en Iran sur deux semaines.

Lors de notre voyage en Iran, nous venions de découvrir Shiraz, la capitale des poètes, Persépolis et Pasargades, deux sites historiques mondialement connus et enfin Yazd, l’oasis du désert.

Aussi, nous vous présentons dans cet article de notre blog de voyages Heulys les richesses culturelles, artistiques et humaines exceptionnelles qu’il faut découvrir lors d’une première visite de cette « Moitié du Monde ».

1. Visiter Ispahan, capitale de l’Empire Perse sous les Safavides

Ispahan a toujours été une ville importante en Iran. D’abord étape incontournable de la route de la soie entre la Perse et l’Inde elle fut également capitale de l’Empire Perse au XVIème siècle, sous la dynastie des Safavides. Le Chah Abbas 1er le Grand transforma cette cité marchande en une cité rayonnante afin d’attirer les occidentaux. D’ailleurs, de cette époque, la ville a conservé un patrimoine architectural inestimable qui lui vaut d’être listée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

C’est au coeur de la ville historique, sur la Place Naghsh-e Jahan que débute notre visite d’Ispahan.

2. La place Naghsh-e Jahan

Notre visite commence par la Place Naghsh-e Jahan, également appelée Place de l’Imam. Cette vaste place rectangulaire d’Ispahan subjugue au premier regard par son étendue et son élégance. C’est la plus grande place rectangulaire au monde, après la Place Tian’anmen de Pékin. Mais elle est sans conteste la plus belle. D’ailleurs, son nom signifie en iranien  « Image du Monde » ! Au centre, un immense bassin également rectangulaire et pourvu de fontaines participent à l’élégance de l’ensemble. Elle est entourée de constructions prestigieuses, toutes érigées sous le règne de Chah Abbas 1er durant la dynastie des Safavides. Il s’agit de la Mosquée du Cheikh Lotfollah, le Palais Ali Qapu et la Mosquée de l’Imam.

visiter ispahan en iran place Naghsh-e Jahan

Ispahan – Place Naghsh-e Jahan

L’incroyable beauté de la Place Naghsh-e Jahan nous laissent sans voix. La place mérite à elle seule un voyage en Iran.

Mais cette espace urbain n’est pas qu’esthétique. Il est également extrêmement animé. Au fil des heures qui passent, les habitants de la ville occupent les pelouses, en famille ou entre amis pour se reposer et se retrouver. Ainsi au coucher du soleil, la place est noire de monde. Elle constitue un pôle d’animation au coeur d’une ville qui est par ailleurs moderne et bruyante.

Où prendre un thé ?

  • Roozegar Café – Espadana Inn, à côté de la Mosquée Lotfollah – Place Naghsh-e Jahan
  • Azadegan Tea House – Nord est de la Place Place Naghsh-e Jahan – Cette maison de thé traditionnelle vaut la visite, ne serait-ce que pour la décoration intérieure.

3. La Mosquée du Cheikh Lotfollah

Ensuite nous nous rendons à la Mosquée du Cheikh Lotfollah, située du côté Est de la place Naghsh-e Jahan (photo en tête de cet article sur notre visite d’Ispahan). Cet édifice religieux était la mosquée privée du Chah Abbas 1er.  C’est la raison pour laquelle elle ne possède ni cour intérieure, ni minaret. L’extérieur de la mosquée, ainsi que les muqarnas de son portail sont décorés avec un raffinement extrême avec des mosaïques de couleurs bleue et turquoise. Par contraste, c’est la couleur or des faïences de la coupole qui domine.
A l’intérieur, la décoration des murs et du dôme est une association remarquable de motifs et de calligraphies bleu azur et or qui nous laisse bouche bée.

voyage en iran ispahan mosquee cheikh lotfollah

Ispahan – Mosquée du Cheikh Lotfollah

4. Le Palais Ali Qapu

Puis, nous traversons la place Naghsh-e Jahan pour visiter le Palais Ali Qapu (la Porte d’Ali), reconnaissable à sa terrasse surélevée et son toit sur pilotis. Cet édifice d’Ispahan est mondialement reconnu comme l’un des trésors de l’art persan.

voyage en iran place naghsh-e jahan

Ispahan – Place Naghsh-e Jahan

En effet, la décoration intérieure du palais est stupéfiante. Nous découvrons des peintures murales exquises, des décors en marqueterie comme dans la « salle de musique » dont les boiseries ont été découpées pour optimiser l’acoustique. L’ensemble n’est qu’élégance et raffinement.

visite du palais ali qapu à ispahan en iran Ispahan – Palais Ali Qapu – fresques

5. La Mosquée de l’Imam

Puis nous nous rendons du côté Sud de la place Naghsh-e Jahan où se dresse l’un des plus beaux monuments religieux d’Ispahan, la Mosquée du Chah, appelée aussi la Mosquée de l’Imam. Cet édifice religieux, d’une incomparable beauté est dédié au douzième Iman, le Mahdi.

visite iran et ispahan mosquee de l imam

Ispahan – Mosquée de l’Imam

Son magnifique portail et ses muqarnas richement ornés de céramiques bleues est éblouissant. Il est flanqué de deux grands minarets aux couleurs turquoises. A l’intérieur de la mosquée, au centre de la cour intérieure nous contemplons chacun des quatre iwans, exemple de merveille architecturale et de décoration. L’ensemble est un chef d’oeuvre dans l’art des mosaïques.

voyage en iran portail mosquee de l imam à ispahan

Ispahan – portail de la Mosquée de l’Imam

La Mosquée de l’Imam est considérée comme l’un des plus beaux monuments religieux d’Iran.

6. Le bazar d’Ispahan

Enfin, nous nous rendons au bazar qui fait face à la Mosquée Mosquée de l’Imam. Visiter Ispahan c’est également découvrir l’animation commerciale de son bazar et les trésors artisanaux qui se découvrent à l’arrière des échoppes. En effet, cette ville très ancienne est également connue du monde entier pour son artisanat de grande finesse. Il faut prendre le temps de déambuler dans les allées pour découvrir les boutiques d’objets artisanaux, les étalages d’épices, les magnifiques tapis, l’argenterie, etc…
Nous en profitons pour nous faire expliquer l’art ancestral des miniatures dans l’une des petites boutiques du bazar.

visite ispahan et son bazar miniature hafez

Bazar d’Ispahan ( Miniature figurant le poête Hafez

Enfin, après quelques achats, nous partons nous rafraîchir dans l’un de ses nombreux cafés aux décors incroyables.

Bonnes adresses sur la place :

  • Atelier de tapis : Sara Carpet Warehouse – N°4 Saadi Ave, Ostandari St, Ispahan – www.saracarpetgallery.com
  • Atelier artisanal d’impression de motifs sur tissus : Reza Sedighi Fard – N°1.17 – Shalleh Arcade, Chitsazha Bazar, Gheisarieh, Place Naghsh-e Jahan

7. Le Palais Chehel Sotoun

Nous poursuivons notre visite d’Ispahan en nous rendant au magnifique Palais Chehel Sotoun qui est situé à 300 mètres à l’ouest de la Place Naghsh-e Jahan. Au coeur d’un grand jardin, ce palais d’apparat se reflète dans le bassin construit à ses pieds. Son nom signifie « Palais aux 40 colonnes », c’est à dire ses 20 colonnes plus leur reflet dans le bassin. A l’intérieur, dans la salle des banquets le visiteur admire des fresques gigantesques, certaines retraçant les batailles menées par les princes Safavides.

voyage iran palais chehel sotoun

Ispahan – Palais Chehel Sotoun

8. Mosquée « du vendredi » ou Djameh

Nous avons visité Ispahan et sa Mosquée du Vendredi, située au nord-est de la Place Naghsh-e Jahan. Cette construction est aussi impressionnante que magnifique. Son portail délicatement décoré est d’une élégance saisissante. La cour intérieure compte deux bassins où il fait bon se reposer et admirer la décoration des quatre iwans. Le Mihjab d’Uldjeitu situé dans l’une des salles de la mosquée mérite à lui seul la visite. C’est un chef d’oeuvre artistique avec ses délicats motifs décoratifs et ses calligraphies en plâtre. La mosquée du Vendredi d’Ispahan figure parmi les édifices admirables d’Iran.

visite d'ispahan et de la mosquee du vendredi

Ispahan – Mosquée du Vendredi

Cliquez sur les photos pour les agrandir:

9. Les ponts d’Ispahan

La ville n’est pas connue que pour son patrimoine historique, religieux et culturel. Une visite d’Ispahan serait incomplète sans avoir pu admirer ses ponts d’une grande beauté qui enjambent la rivière rivière Zayandeh Roud. Par exemple, le Pont Si-o-se Pol (Pont à Trente-trois arches) et le Pont Khadjou, construit au IIIe siècle sont d’une élégance rare.

visite ispahan Ispahan Pont Si-o-se pol

Ispahan – Pont Si-o-se pol

Aux pieds du Pont Khadjou, les Iraniens aiment s’installer pour profiter de la fraîcheur des lieux.

iraniens se reposant aux pieds du pont khadjou

Ispahan – Pont Khadjou

La découverte de ces constructions qui rivalisent d’élégance est un prétexte pour réaliser une belle ballade sur les rives du fleuve.

10. Les Iraniens ont l’hospitalité sacrée

La visite d’Ispahan ne se résume pas qu’à la visite ou découverte de monuments inestimables. Lors de notre voyage, nous avons rencontré des Iraniens extrêmement chaleureux et accueillants. En effet, durant nos différentes promenades sur la place Naghsh-e Jahan nous avons été accostés par nombre d’entre eux, parfois très jeunes, qui se montraient avides de faire notre connaissance. Par exemple, dans un anglais quasi parfait (et parfois en français), ils nous interrogeaient sur ce que nous pensions de leur pays, ce que nous avions visité, quel était notre parcours, comment nous vivions en France, etc.

A quelques mètres de là, une famille assise sur la pelouse nous invite à partager son goûter. Que des manifestations de bienveillance, de curiosité sur le monde. Enfin, les conversations se terminent invariablement par « Welcome in our country » (Bienvenue dans notre pays). Nous sommes enchantés !

En conclusion, la visite d’Ispahan permet de découvrir des trésors culturels, historiques et artisanaux parmi les plus beaux d’Iran. De plus, cette ville située au carrefour des routes commerciales, a su développer une hospitalité comme nulle part ailleurs.

Conseils de visite

voyage iran carte ispahan

Où est-ce ? Au centre du pays, à ~ 450 km de Téhéran
Formalités d’entrée pour un voyage en Iran ? Consulter le site des Conseils aux voyageurs
Quand y aller ? Privilégier le printemps et l’automne. En effet, dès fin mai les températures sont torrides.
Comment s’y rendre ? Ispahan est bien connecté aux autres grandes villes en Iran :

    • En avion : vol international ou national jusqu’à l’aéroport d’Ispahan situé à 25 km de la ville. Prendre un taxi pour rejoindre le centre ville.
    • Par car : plusieurs compagnies desservent le terminal de la ville. Compter 4h de Téhéran.
    • En train : les chemins de fer iraniens (Iranian Railways) desservent les grandes villes. Les billets peuvent être achetés en ligne.

Où dormir ? Nous avons dormi au Sepahan Hotel, Farshadi Ave and Ostandari St, Esfahan 81464 – www.sepahanhotel.com , Très bon hôtel, propre et bien situé en ville.
Durée du séjour conseillé à Ispahan ? Deux à trois jours de visite minimum.

Autres articles sur l’IRAN :

sur la place

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

© Heulys - Tous droits exclusivement réservés