osaka_dotonbori_keni-doraky_restaurant

Osaka, Kansai, Japon.

Partis en train Shinkansen d’ Hiroshima, et après une halte au château de Himeji, nous poursuivons notre voyage dans la région du Kansai pour visiter Osaka. Cette ville moderne et industrielle, 3eme par son importance au Japon (elle compte 2,7 millions d’habitants) est souvent oubliée des circuits de découverte au profit de Kyoto. Pourtant, les vestiges culturels de son passé dont elle est fière, l’ambiance de ses quartiers commerçants et son animation nocturne méritent de visiter Osaka en une journée.

Osaka, située sur l’île de Honshu, au centre du Japon.

Aussi, nous présentons dans cet article de notre blog de voyage Heulys, les 3 sites incontournables que nous avons découverts lors de notre première visite  à Osaka.

Osaka city map

T.Kambayashi / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Notre circuit pour visiter Osaka en une journée :

Le château d’Osaka : Héritage culturel d’un passé flamboyant
Kita – Gare d’Osaka : coeur vibrant de la métropole
Minami – Shinsaibashi – Dotonbori : une ambiance nocturne trépidante
Informations pratiques pour visiter Osaka

1. Le château d’Osaka (Ôsaka-jô) : Héritage culturel d’un passé flamboyant

Pour visiter Osaka nous avons adopté une logique chronologique. Je m’explique, renouer d’abord avec le passé de la ville pour progressivement découvrir et comprendre son caractère actuel.

Ainsi, notre première découverte débute par le Château d’Osaka. Emblème de la ville, et monument le plus photographié, il fait sa fierté pour son passé de plus de 450 ans.

visiter osaka castle

663highland / CC BY-SA (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)

Situé au coeur de la métropole moderne, il a fière allure avec son architecture raffinée qui contraste véritablement avec les immeubles en béton sans style qui l’entourent. Il représente LE site à visiter à Osaka.

De nombreux visiteurs, majoritairement Japonais et des groupes d’enfants en sortie scolaire se pressent aux portes de l’enceinte. Ils ne viennent pas uniquement contempler son architecture élégante. En fait, ils viennent visiter dans l’édifice principal le musée consacré à son histoire et à celle de la ville.

schoolchildren visiting osaka castle

Regardez les pierres en granit gigantesques utilisées pour la construction des murailles !

Mais afin d’apprécier la visite du château d’Osaka, un bref rappel historique pour comprendre l’intérêt de la visite.

L’histoire mouvementée du château d’Osaka

En pleine période d’instabilité sociale et politique provoquée par des guerres féodales incessantes, Toyotomi Hideyoshi (1537-1598) puissant seigneur, fait construire en 1583 son château à Osaka. C’est le plus grand château construit à cette époque au Japon. Transformé en véritable bastion militaire, il a permis à Toyotomi Hideyoshi d’asseoir son pouvoir sur l’ensemble du pays et ce faisant, de contribuer à la réunification du Japon en 1590.

Ensuite, le château d’Osaka connaîtra plusieurs destructions et reconstructions du fait de guerres ou d’incendies.
En 1931 des travaux de reconstruction débutent. Mais les dommages subis au cours de la 2ème guerre mondiale puis un typhon en 1950 nécessitent de réaliser d’importants travaux de restauration. Enfin, ce n’est qu’en 1997 que le château d’Osaka, reconstruit en béton,  retrouve toute sa splendeur, les remparts et les douves restant d’origine.

C’est ce passé glorieux qui attire de nombreux Japonais venus visiter Osaka. En effet, le château symbolise 3 siècles de domination économique et politique de la ville (jusqu’au transfert du pouvoir à Tokyo en 1868).

The_Siege_of_Osaka_Castle_1615

Au sein du musée, de grands panneaux pliants dépeignent la campagne d’été. Wikimedia Commons / Public domain

Renouer avec l’histoire des shoguns

Aujourd’hui le château d’Osaka abrite un musée qui retrace, sur 7 étages les principaux événements de son histoire tourmentée. Il nous fait également découvrir la vie à l’époque des shoguns et des guerres féodales.

Dans des salles modernes, aux présentations très didactiques, nous découvrons une multitude d’objets de la vie quotidienne, des objets d’art, des cartes, des vêtements, des meubles en bois laqué, etc. Les jeunes écoliers se pressent devant les vitrines où sont exposées les armures de samourai, véritables œuvres d’art.
D’immenses panneaux représentent avec un réalisme saisissant les guerres féodales ( Summer War, Bataille de Shizugatake) dont le château d’Osaka fut le témoin. Une place toute particulière est accordée aux armes, lances, épées, sabres.

Le clou de la visite se situe au 8ème étage, d’où l’on a une vue panoramique spectaculaire sur la métropole étendue.

visiter_osaka-panoramic_view

Le parc du château d’Osaka

Ensuite, nous nous promenons dans le parc du château, espace de verdure très accueillant avec ses bosquets et ses parterres de fleurs. Situé au cœur d’un environnement ultra urbanisé, il est le poumon de la ville. D’ailleurs, en période de « koyo » (l’automne), il attire de nombreux visiteurs et photographes venus immortaliser les arbres rougeoyants. Au printemps, le spectacle de ses cerisiers en fleurs laisse chacun bea d’admiration.

Notre promenade se poursuit vers la maison de thé où nous dégustons un « matcha », thé vert mousseux bu par les Japonais. Puis nous nous rendons au sanctuaire dédié à Toyotomi Hideyoshi.

japan visit osaka castle

En conclusion de cette visite, même si l’édifice actuel n’est pas d’origine, le château d’Osaka impressionne par sa silhouette altière et son musée très riche. Ils valent à eux seuls une visite à Osaka.

La station la plus proche est Osakajo-kôen station sur la JR Ôsaka Loop Line. Le château est à 10 mn en train de la gare d’Osaka.
Compter 2 à 3 heures pour visiter le château.

2. Kita, Gare d’Osaka : coeur vibrant de la métropole

Après nous être immergés dans le passé prestigieux de la ville, nous nous dirigeons vers un lieu aux antipodes de l’échelle du temps : la gare d’Osaka et son quartier trèèèès animé.

Pour y parvenir, nous prenons le métro à la station H.Keihan Tenmabashi, située près du château, direction Gare d’Osaka, dans le quartier de Kita. Il faut noter qu’il est difficile de visiter Osaka à pied tant la ville est étendue. Mieux vaut prendre les transports en commun, très pratiques et bien signalés.

La gare d’Osaka

En arrivant par la gare d’Osaka la veille au soir, et en l’ayant traversée pour rejoindre notre hôtel, nous avions eu un premier aperçu de la vitalité du quartier et de ses rues commerçantes.

Par sa taille et son activité, elle est la plus grande gare de l’ouest du Japon. En effet, cet immense complexe moderne en verre est un important hub ferroviaire et métropolitain connecté à d’autres gares importantes du pays.

En conséquence, dès 7 h du matin, le flux de voyageurs qui circulent dans les couloirs pour se déverser hors de la gare est incroyablement dense.

La gare d’Osaka héberge aussi, sur plusieurs étages et bâtiments, de nombreux magasins, des centres commerciaux et une multitude de restaurants, de cinémas, reliés entre eux par des escalators et des passerelles. C’est Osaka Station City, la ville dans la ville.

vue sur le quartier de la gare d'osaka

Osaka station city, sa gare, ses centres commerciaux, ses buildings et la roue de HEP 5.

Aux alentours de la gare

Autour de la gare, d’autres grands magasins et centres commerciaux attirent les habitants. On y trouve de tout, les derniers articles à la mode, les équipements électroniques dernier cri, du mobilier, des étages entiers consacrés à des produits alimentaires, des souvenirs, etc… Le grand centre commercial Grant Front d’Osaka compte à lui seul près de 270 magasins. A un jet de pierres de la gare, la galerie marchande Tenjinbashi-suji est longue de 2 kilomètres et compte plus de 800 commerces. Autant dire que ce quartier est le paradis du shopping !

Nous visitons quelques enseignes connues pour découvrir les dernières tendances de la mode japonaise. Nous avons été surpris de l’importance accordée aux produits de l’alimentation. Mais c’est normal car Osaka est considérée comme la capitale de la gastronomie japonaise. Alors, au rayon « pâtisserie », nous avons succombé à un savoureux cake aux marrons 😉 .

osaka hankyu department store

Les galeries marchandes du centre commercial Hankyu.

Dans le Magasin Hankyu, centre commercial immense, une gigantesque baleine rouge de 20 mètres nous accueille. Puis nous entrons dans le centre commercial HEP Five, temple du shopping pour les jeunes. Il est aussi connu pour sa grande roue rouge sur le toit. Cette dernière nous a d’ailleurs été bien utile pour nous repérer dans ce labyrinthe de rues, de passerelles et d’autoroutes suspendues.

La visite du quartier de Kita rappelle que nous sommes dans l‘une des villes les plus peuplées du Japon.

Enfin, étourdis par tant de magasins, de restaurants, et par la foule, nous poursuivons notre chemin dans des rues plus calmes en direction d’un autre quartier très populaire : Minami.

Accéder à la carte du quartier de la gare d’Osaka.
Un centre d’informations touristiques est situé dans la gare.

3. Minami – Shinsaibashi – Dotonbori : une ambiance trépidante

Enfin, on ne peut pas visiter Osaka sans découvrir sa vie nocturne trépidante…

Shinsaibashi

Poursuivant notre visite vers le sud de la ville, nous rejoignons un autre quartier populaire où le shopping est roi : Shinsaibashi. On y trouve de nombreux grands magasins, une multitude de commerces, des salles de jeux (pachinko) et une foultitude de cafés et de restaurants. Les rues offrent des spectacles de quartier avec leurs petites échoppes, les boutiques de vêtements, de gadgets en tous genres.

japan_osaka_shinsaibashi

Puis nous déambulons dans une très grande galerie bondée de Shinsaibashi-suji. Elle mène jusqu’à l’emblématique rue piétonne  Dotonbori, qui longe le canal du même nom. C’est la rue la plus animée de la ville.

Dotonbori

Il n’est que 16 heures et déjà le soleil décline (nous sommes au mois de novembre). Tant mieux, car c’est à la tombée de la nuit que la rue Dotonbori révèle tous ses charmes. Illuminée par les néons et les enseignes lumineuses, elle invite le promeneur à se rendre dans ses magasins, ses nombreux restaurants, cafés et lieux de divertissements (cinémas, théâtres, salles de jeux, bars). La foule arpente la rue à la recherche des enseignes les plus extravagantes à prendre en photo.

Ici aussi, on trouve de tout, pour tous les goûts, pour tout âge, aux biens de consommation courante aux articles luxueux d’enseignes prestigieuses.

visiter osaka minami dotonbori

Les rues affairées du quartier de Minami

Nous passons devant le Keni-dôraky, restaurant célèbre pour son crabe géant animé (image en entête de l’article).

Osaka, capitale de la gastronomie japonaise

D’ailleurs, en parlant de restaurant, il faut préciser que visiter Osaka est l’occasion de découvrir une gastronomie réputée. Ce quartier regorge de restaurants de toutes tailles, offrant des spécialités de poissons (présentés frais sur les étals), de légumes et de viandes. On peut ainsi goûter aux spécialités savoureuses de takoyaki, d’okonomiyaki, de yakiniku, et tant d’autres. Les serveurs hèlent les passants pour les inviter à entrer, parfois dans des restaurants situés aux étages des immeubles. Et puisque l’on est dans le Kansai, pourquoi ne pas goûter à la viande de Kobe, dont la chair tendre est si renommée ?

osaka boeuf de kobe

Plat avec du boeuf de Kobe

Enfin, empruntant les Shôtengai (rues commerçantes) adjacentes, nous poursuivons jusqu’aux abords du canal Dotonbori pour admirer les lumières de la rue qui se reflètent dans ses eaux.

Osaka_Dotonbori_Ebisu_Bridge : By Type specimen – Own work, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons

Dans le quartier de Minami, le spectacle se situe d’abord dans la rue

Dotonbori est desservie par les stations Namba (ligne Mido-suji) et Nipponbashi (ligne Sakai-suji et Sennichimae).

Bien que célèbre pour son château, Osaka n’attire pas pour son architecture. Ses attraits sont tout autres. Visiter Osaka c’est déambuler dans ses quartiers populaires et dynamiques, vivre son ambiance nocturne et goûter à sa gastronomie. En somme, ces découvertes plongent le visiteur dans l’activité bouillonnante de la vie citadine japonaise.

Informations utiles pour visiter Osaka – #大阪

Accéder directement au plan du métro d’Osaka.

Quand visiter Osaka ?

Il est préférable de visiter la ville à l’automne et au printemps. L’été est chaud et humide.

Visiter Osaka en utilisant les pass

Osaka Amazing Pass et l’Osaka one-day Enjoy Eco Card permettent l’utilisation non limitée pour une journée de certains transports.

En plus, ils donnent libre accès à certains lieux touristiques et culturels. Ils sont vendus à l’aéroport et dans les gares de la ville.
Tout savoir sur les pass.

Comment visiter Osaka ?

Si vous souhaitez être accompagné d’un guide, le Japon a mis en place un réseau de guide volontaires.

Comment aller à Osaka ?

Train : de Tokyo, prendre le JR Tokaido Shinkansen.
Bus : de Tokyo, compter approximativement 8h de bus.
Avion : aéroport international d’Osaka.
Voiture : 6 heures de route depuis Tokyo.

Hébergement ?

Nous avons choisi un hôtel près de la gare d’Osaka, l’Ibis Budget Osaka Umeda que nous recommandons.

Si vous avez aimé cet article, donnez-lui 5 étoiles.
3 commentaires
  1. La lecture de cet article permet du voir clair dans ce que nous. Souhaitons visiter ou pas ! Utile merci

  2. Merci à toi. Cela nous fait vraiment plaisir d’échanger nos expériences avec d’autres et surtout de donner envie de voyager.

  3. Décidément ces articles sont passionnants, donnent en abondance des détails précis et originaux qui permettent de ressentir concrètement la texture du lieu décrit ; bref on s’ y croirait….la fluidité des textes et la pertinence des photos contribuent à cette impression de voyager en lisant… bravo pour ces articles. Si je vais au Japon, les articles consacrés à ce pays sur ce site seront mes guides….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.